Tōrei ningyō

Littéralement « poupée d’échange reconnaissant » en japonais. Nom donné aux 58 poupées féminines de type Ichimatsu ningyō envoyées aux États-Unis en octobre 1927 en geste de reconnaissance pour les 12 379 poupées américaines « aux yeux bleus » expédiées au Japon en janvier de la même année, comme symbole d’amitié et de bonne volonté pour promouvoir la détente mise à mal par l' »Oriental Exclusion Act » de 1924 interdisant en particulier l’immigration asiatique vers les États-Unis. Également appelée « poupée de l’amitié » ou « émissaire silencieux », elle mesurait 81 cm de haut.