Tissu d’écorce

Matériau autrefois commun en Asie, en Afrique, en Indonésie et dans le Pacifique, fabriqué principalement à partir d’arbres de la famille des moracées, dont le mûrier d’Espagne et l’arbre à pain. Le procédé consiste à frapper des bandes détrempées d’écorce interne pour en faire des feuilles, qui peuvent ensuite être façonnées en une multitude de produits, dont des vêtements. Le « tissu d’écorce » moderne est fait de coton densément tissé et dont la texture rugueuse s’apparente à de l’écorce. Il était particulièrement populaire en Occident dans les années 1940 à 1960 pour les tissus de maison tels que les rideaux et la draperie.