Shunga ningyō

Littéralement « poupée érotique » en japonais. Ishō ningyō anatomiquement correcte et sexuellement explicite représentant un couple faisant l’amour, qui fonctionnait comme une forme tridimensionnelle de « shunga » (« images de printemps », ou gravures érotiques), aux mêmes motivations esthétiques et onanistes.