Robe à la polonaise

Portée sur une jupe à la fin du XVIIIe siècle, elle s’attache au haut du corset, s’évase pour découvrir un gilet ajusté, et forme sur la jupe de dessous trois pans drapés relevés par des coulisses qui donnent un effet bouffant