Musha ningyō

Également connue sous le nom de « gogatsu ningyō », signifie littéralement « poupée guerrière » en japonais. Figurine exposée lors du festival du jour des garçons, dépeignant l’histoire et les personnages légendaires tirés du passé martial du Japon. Les figures populaires sont nombreuses : Minamoto no Yoshitsune, Jingū  Kōgō, Ushiwakamaru et Benkei, Katō  Kiyomasa, Toyotomi Hideyoshi, Momotarō, Sesaki et Kajiwara au pont d’Uji, parmi d’autres. Musha ningyō est un terme du XXe siècle : durant l’ère Edo(1603-1868), on parlait de « kabuto nigyō » (« poupée casquée »). Voir aussi Aramusha ningyō.