Kokeshi ningyō

Simple poupée en bois originaire de la région de Tōhoku sur l’île de Honshū au Nord du Japon, reconnaissable à son corps cylindrique et sa tête ronde. Il en existe onze styles traditionnels spécifiques appelés « dento », les styles modernes étant connus sous le nom de « sosaku », dont on trouve d’innombrables variétés. La fabrication et la vente de poupées kokeshi évoluèrent simultanément à la fin du XIXe siècle, avec le développement de l’industrie des « printemps chauds » (« onsen ») qui apporta le tourisme national dans la région.