Hōko ningyō

Type de poupée protectrice japonaise ancienne constituée d’un corps en soie blanche rembourré, cousu de manière simple, traditionnellement placée au chevet d’un enfant pour absorber les influences maléfiques. Généralement considérée comme une version féminine et moins noble que son homologue masculin l’amagatsu ningyō.