Genroku bina

Forme transitoire de hina ningyō pour l’exposition de la fête hina matsuri au Japon, plus grande et plus technique que la Kan’ei bina originale, mais moins élaborée que la Kyōho bina ultérieure. Nommée d’après son époque de création, l’ère Genroku (1688-1704).