Daki ningyō

Littéralement « poupée que l’on peut câliner » en japonais. S’applique aux poupées essentiellement fabriquées à partir de l’époque Meiji (1868-1912), à bras et jambes articulés, conçues pour jouer, changer leurs vêtements,… Contrairement aux poupées d’exposition antérieures plus rigides, les daki ningyō se rapprochent de la conception occidentale de la poupée comme jouet, et ont souvent des corps en tissu plus souples. Voir Ichimatsu ningyō.